Chers amies et amis

DF 47 - Le Nouvel An d'Aristote

Décembre 2007

Chers amies et amis,

Je suis chez moi pour un peu de temps avec mes amis et ma famille, et je profite d'une routine normale en comparaison avec la folie de la vie sur la route.

Hier j'ai rencontré un vieux pote dans la forêt, un chimpanzé du nom d'Aristote. Je ne sais pas si vous avec récemment lu les nouvelles sur les chimpanzés qui battaient les humains en tests de mémoire et d'habilités mathématiques; les humains avaient obtenu 45% et les chimpanzés 80%, mais Aristote et ses amis du Conseil étaient passablement perturbés par ce cas.

Il a dit qu'il y avait eu un gros remue-ménage au club 'Cime d'arbre' mercredi dernier quand Darren - qui est un évolutionniste progressif - a prétendu que ces nouvelles "prouvaient que les chimpanzés descendaient des humains."

"Ils sont tous devenus fous; le vicaire est descendu et l'a mordu à la jambe et a hurlé et hurlé jusqu'à ce que tout le monde se calme." Ne vois-tu pas, pauvre ami, que ces vagues et marées de l'histoire ne sont que les gargouillements d'un singe qui se noie, cherchant à respirer de l'air, alourdi par son éducation et ses préjugés mais ne voulant pas se séparer de ces poids - nous parlons ici au figuré, bien sûr!

"Dieu nous a créés en son image et de suggérer que nous descendons des humains est blasphématoire et intolérable. Vous, le jeunot, êtes banni de ce Conseil pour trois lunes ou jusqu'à ce que vous niez ces idées folles, selon celle de ces deux possibilités qui arrivera la dernière; nous vivons dans un monde cruel et ironique."

J'espère que vous avez eu une bonne année et que 2008 soit encore plus formidable1.

Cordialement,

Ian Gillan

Copyright © Ian Gillan 2007

1 - Après avoir bien réfléchi, l'éditeur déclare être d'accord sur ceci.
De retour à :
l'index de Chers amies et amis